Velouté de potimarron

Recette d’automne

Hello witches! Je reviens vers vous avec une recette automnale. Et bien oui, c’est le 1er octobre, nous sommes bien ancrer dans la saison et puis c’est le mois de Samhain (je vous en parlerai plus en profondeur lors d’un différent article). Quoi de mieux qu’une bonne soupe de potimarron pour se réchauffer et passer un moment gourmand! Prêt.es pour la suite ? C’est parti!

Recette:

Ingrédients

-1 Potimarron

-1 oignon

-3 petites carottes

-1 pomme de terre

-1 gousse d’ail

-1 c.à.s. d’huile d’olive

-1 et 1/2 bouillon de légumes ou de poules

-750 ml d’eau

-1 pincée de cannelle

-Sel, poivre du moulin

-4 noix de pécans émiettées

-1 c.à.s. de crème liquide pour la décoration

Préparation

Dans un premier temps, rincer vos légumes, puis couper les grossièrement en dés. Vous pouvez garder la peau de vos légumes si vous le souhaiter. (Pour ma part j’ai éplucher les carottes et la pommes de terres)

Ensuite couper votre oignon et votre gousse d’ail et faites les revenir dans une grande casserole avec l’huile d’olive.

Une fois que les oignons sont translucides, ajoutez votre potimarron, votre pomme de terre ainsi que vos carottes préalablement coupées. Faites revenir le tout à feu moyen durant 10 minutes.

Pendant ce temps préparez votre bouillon en mélangeant l’eau et les cubes de bouillon.

Une fois les 10 minutes écoulées, verser la totalité du bouillon sur vos légumes. Laissez cuire jusqu’à ce que les légumes soient cuits.

Mixer le tout et assaisonner de sel, de poivre ainsi que de la pincée de cannelle.

Pour finir, vous pouvez décorez votre bol de soupe en y ajoutant une cuillère à soupe de crème liquide ainsi que quelques noix de pécans émietter. Vous n’avez plus qu’a dégustez !

Et voilà pour la recette. Personnellement j’ai attendu un jour tout gris pour pouvoir me faire cette délicieuse soupe automnale et réconfortante. N’hésitez pas à y ajouter vos modifications selon vos préférences. Si vous voulez un petit coup de punch en plus ajouter du panais ou si vous l’aimez très épicée ajoutez-y du poivre de cayenne. Pour déguster ce velouté avec encore plus de gourmandise j’ai tartiner du pain avec un peu de beurre à l’ail. C’était succulent !

Mabon: Une journée pour invoquer l’automne

L'antre de la Green Witch

Hey Witches! Cet article est un peu différent car j’ai proposé à l’une de mes amie sorcière une collaboration spéciale en l’honneur de Mabon… L’automne étant sa saison préférée, le choix me paraissait tout indiqué! De plus, je sais qu’elle saura prendre bien soin de vous 😊. Pour celleux qui nous rejoignent et qui se demandent bien ce que peut signifier Mabon, rendez vous icipour une petite explication. Dans cet article, vous trouverez une multitude de choses pour vous immerger dans une ambiance automnale et accueillir cette belle saison en toute sérénité. Pour ce faire, nous commencerons notre voyage en musique, nous partagerons avec vous nos astuces afin de réaliser le plus beau des autels, des recetteset un rituel!


Well, hello witches! Moi c’est Amanda, je tiens d’abord à remercier Cassy de m’inviter à partager un moment avec vous sur son blog. J’ai super…

Voir l’article original 3 436 mots de plus

Le café du bout du monde – John P. Strelecky

  • Édition: Leduc S.
  • Collection: Développement personnel-Poche
  • Date de parution: 18/02/2020
  • Nombre de pages: 153

Résumé: « Quand on se retrouve face à deux possibilités, dont l’une est de vivre en accord avec sa Raison d’Être, et l’autre simplement de vivre, on pourrait croire que la décision est facile à prendre. C’est faux. » Pour fuir le stress de la vie quotidienne, John décide de prendre la route pour quelques jours de vacances. Retardé par un accident, il modifie son itinéraire et emprunte un chemin inconnu et isolé sur lequel il se perd. Alors qu’il est sur le point de manquer d’essence et qu’il est affamé, il tombe sur un café au milieu de nulle part, où il fait la connaissance de trois personnes qui vont l’inviter à réfléchir sur sa vie. Et il découvre sur le menu du café trois questions qui l’inciteront à réévaluer sa propre existence : Pourquoi êtes-vous ici ? Craignez-vous la mort ? Êtes-vous pleinement épanoui ? Inclus : un guide pratique pour trouver le sens de votre vie

John P. Strelecky excelle dans l’art d’aider les gens à améliorer leur vie. Par ses écrits, ses conférences et ses apparitions dans les médias, il a aidé des millions de personnes à vivre la vie qui leur convient. Il a été récemment reconnu, au même titre que Oprah Winfrey et Deepak Chopra, comme l’une des 100 personnes ayant le plus d’influence dans le domaine du leadership et du développement personnel. Le Café du bout du monde est son premier livre.

C’est le retour de la revue littéraire! Aujourd’hui je vous présente un livre de développement personnel sous format poche. C’est un tout petit bouquin qui vous fera grandement réfléchir.

Par ou commencer avec ce livre? Tout d’abord, c’est mon libraire qui me l’a conseiller. À la base, je venais chercher un autre livre sur l’hypersensibilité, sauf que, pas de chance, il n’y en avait plus. Je ne voulais pas repartir bredouille donc je lui ai demander conseil et après une petite discussion « Le café du bout du monde » semblait être un bon choix!

L’auteur nous embarque dans un récit plutôt poétique avec une plume légère et compréhensible pour tous. Je dirais même qu’elle est simple dans le bon sens du terme, pas du tout négatif comme on pourrait le penser parfois à tord.

C’est un petit bouquin qui peut se lire très facilement en quelques heures. Après ma lecture, j’ai décider de « digérer » un peu les informations et de décanter toute cette réflexion car oui, ce livre m’a fait beaucoup réfléchir sur comment je vois les choses. La première question « Pourquoi êtes-vous ici? » m’a très vite percuter car c’est une question que je me suis déjà posée et que je pose encore maintenant. Quel est mon but dans la vie? C’est vrai ça, pourquoi je suis là? Ces questions découlent sur d’autres comme « Qu’est ce que je fais de ma vie? » « De quoi j’ai envie? » « Qu’est ce qui me fait vibrer? »

J’ai particulièrement apprécier « l’histoire de la tortue de mer verte » racontée par Casey, la serveuse du café du bout du monde. En résumé, lorsque Casey était en vacances, elle décide de nager dans l’océan avec ses lunettes et son tuba, elle y rencontre une tortue de mer verte et décide de tenter de la suivre, sauf que, Casey s’épuise très vite. Frustrée le lendemain elle espère revoir la tortue et retenter l’expérience, mais une fois de plus, elle échoue. Elle décide donc d’observer la tortue et se rend compte que contrairement à elle qui s’épuise à aller contre le courant, la tortue de mer elle, va et vient en fonction du courant et se sert de celui-ci afin de garder son énergie et l’utiliser correctement. On comprends grâce aux explications de la serveuse que c’est une métaphore pour expliquer que le courant sont les personnes, les choses de notre quotidien qui nous retiennent d’accomplir notre but. Que si on en prends pas conscience, on se perd à faire des choses qui nous éloignent de qui on est et de faire ce pourquoi on est ici.

Cela étant dit, j’ai tout de même trouver que les deux autres questions « craignez-vous la mort » et « êtes-vous pleinement épanoui? » ont été plutôt survoler contrairement à la première question. C’est pourquoi je n’ai pas trouver grand chose à dire la dessus si ce n’est qu’elle rejoignent pas mal les réflexions qu’on est amener à se faire grâce à la première question, je dirai qu’elle découlent naturellement de celle-ci.

Pour finir je dirais que j’ai passer un bon moment, j’ai apprécier ma lecture et elle m’a aider à y voir un peu plus clair sur ma situation et comment je vois les choses en général. Ce ne sont pas des questions inédites que je ne me suis jamais posées mais, c’est toujours sympa de reprendre conscience de celles-ci et de voir une autre approche de temps en temps.

Virgin River de Robyn Carr

Revue littéraire

Me revoilà pour vous écrire ma toute première revue littéraire sur mon blog! C’est le premier livre que j’ai lu pour « l’astro book challenge ». Je valide la catégorie « Le trèfle à quatre feuille » du menu « Les signes du destin ».

En résumé, c’est l’histoire d’une jeune femme, Melinda Monroe, infirmière et veuve depuis peu (moins d’un an) qui décide de quitter Los Angeles pour s’installer à Virgin River, un patelin de l’Amérique profonde. À son arrivée, elle pensait s’installer dans un cottage cosy avec un bon feu de cheminée pour se réchauffer, mais, le dit cottage n’est pas du tout comme sur les photos, c’est poussiéreux, crasseux et il y à même un nid dans le four! Sans grande surprise, Melinda se met en tête qu’elle ne peut pas rester sous ces conditions et doit repartir immédiatement. Cependant un évènement va lui faire changer d’avis sur la durée de son séjour…

Pendant ce temps, elle y fera notamment des rencontres avec des personnages en tous genres mais plus particulièrement celle de Jack, le propriétaire du bar dans lequel tout le village se rejoint.

A première vue, c’est un livre feel good, avec une touche de « drama« , des personnages attachants ainsi que des descriptifs de jolis paysages. On s’attache a Melinda grâce à son histoire avant d’arriver à Virgin River. En me mettant à sa place, je pense que j’aurai aussi tout quitter pour vivre ailleurs si j’avais perdu l’être le plus cher à mon coeur.

Cependant, je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire. J’y ai vu beaucoup trop de machisme à mon sens: « les hommes partent chasser les vilains et les femmes restent à la maison ». Le scénario est un peu bancal et très cliché, il ne se passe pas grand chose, il va falloir attendre 288 pages pour qu’il y ai un peu d’action, très vite remballée par le sauveur de la demoiselle en détresse.

Bref vous l’aurez compris c’était une première lecture mi-figue, mi-raisin. En soi ça se laisse lire en vacances sans trop en attendre du livre.

Astro Book Challenge 2021

Édition Magique

Me voilà pour vous parler d’un challenge littéraire qui me tiens particulièrement à coeur. Il s’agit d’un challenge que mon amie Cassy Own à crée de ses mains! C’est donc un challenge littéraire sur le thème de la magie qui se déroule du 1er janvier au 31 décembre. Il dure donc 1 an. Ce que j’aime avec ces dates c’est qu’elles nous permettent de savourer et de profiter du challenge à notre rythme. Mais, si vous êtes comme moi, vous aimez le goût du risque et vous décidez de commencer le challenge 4 mois avant la fin. Le but est de choisir des livres en fonctions des « menus » et « catégories » et de valider ces « menus » une fois que les bouquins soient lu. Je vous laisse le lien vers son blog, elle vous explique comment fonctionne le challenge bien mieux que moi.

Ma Pile à lire

Pour ma première participation, j’ai choisis la catégorie « Mes pouvoirs sont illimités » qui consiste à lire deux sous-catégories pour chaque menu. Et oui, rien que ça! J’ai été très inspirée, vous l’aurez compris.

1. Les signes du destin

« Né.e sous une bonne étoile » : Le café du bout du monde – John P. Strelecky

« Le trèfle à quatre feuilles » : Virgin River – Robyn Carr

2. Les mystères du ciel

« La lune de sang » : L’erreur de l’épouvanteur – Joseph Delaney

« C’est écrit dans les étoiles » : La Passe-Mirroir – Les fiancés de l’hiver Christelle Dabos

3. L’art de la divination

« Dans la boule de cristal » : Le sorceleur livre 1 – Le dernier voeu – Andrzej Sapkowski

« Mes amis de l’eau-delà » : Le livre sans nom – Anonyme

4. La magie des plantes

« Est-ce que toutes les fleurs peuvent parler? : Mon automne cosy – Caroline Millet

« Le chaudron de la sorcière » : Les sorcières de Pendle – Stacey Halls

Voilà, c’était ma pile à lire pour l’Astro Book Challenge. Je pense écrire des revues de chaque livre sous forme d’article individuel. J’espère que cet article vous permettra d’être inspirer ou de vous donnez envie de participer à l’aventure en ma compagnie! Je vous dis à bientôt et vous souhaite de bonnes lectures !